Edito du président

1985, année de création des Restos du Cœur en Indre et Loire. Cela fait maintenant 34 ans que des bénévoles œuvrent dans l’esprit de l’appel de Coluche pour aider les plus démunis car « Aujourd’hui, on n’a plus le droit, Ni d’avoir faim, Ni d’avoir froid, Dépassé le chacun pour soi »


En 2019, la précarité est près de chacun d’entre nous, invisible, au coin de notre rue.

Les personnes accueillies dans les 20 centres des Restos du Cœur d’Indre et Loire sont toujours plus nombreuses pour atteindre 6 000 adultes et 300 bébés à l’aube de cette nouvelle année.

C’est plus de 1 100 000 repas distribués 2018.

Grâce à nos fidèles partenaires nous pouvons encore faire face mais l’avenir est incertain.

Parce qu’un repas ne suffit pas, nous allons développer d’autres actions qui auront pour but de permettre aux personnes accueillies de retrouver leur place dans la société et leur dignité souvent atteinte.

Ces nouvelles actions concerneront l’aide au français, la recherche d’emploi, l’octroi de micro-crédit et la gestion budgétaire, aide juridique, l’aide au vacances pour les enfants, atelier coiffure, etc.

Tout ceci ne peut se faire qu’avec l’aide de bénévoles qui viennent apporter de leur temps, de leurs compétences.

Aujourd’hui, environ 600 bénévoles participent en Indre et Loire aux missions des Restos du Cœur, nous souhaitons en accueillir davantage pour pérenniser et développer nos actions.

Rejoignez-nous ou faites un don.

 

On compte sur vous.

Michel Flamé, Président des Restos du Cœur d’Indre et Loire